Abdellali Hajjat​​«En 1983,la jeunesse post-coloniale a remis en question l'ordreétabli»

时间:2019-09-05  author:蒯狷  来源:myball迈博体育客户端  浏览:74次  评论:145条

Chercheur en sciences politiques et auteur d'un livre sur le sujet(1),Abdellali Hajjat​​ revient sur l'histoire et l'héritagedece petit«Mai 68 des enfants d'immigrés»。

En quoi la Marche pour l'égalitéetcontre le racisme s'inscrit-elle dans l'histoire des luttes de l'immigration?

Abdellali Hajjat​​。 Àl'交叉口de plusieurs luttes,elle constitueunévénement重要的decellesliéesàl'移民。 Du fait du profil des marcheurs(enfants d'immigréspostcoloniauxelilitilit pro-immigrés),desrevendicationsportéesoude la cristallisation des mouvements de«jeunesimigigrés»déjàsplasants。 Comme une partie des marcheurs sont des enfants de harkis,elle se situe aussi dans le prolongement des mobilisations des harkis contre leur stigmatization。 La marche s'inscrit aussi dans l'histoire des class populaires,des mobilisations contrelesdéviancespolicièresviolenteset du«souffle»de Mai 68. Bien avant 1983,des enfants d'immigrésavaientdéjàunecertainevisibilitédansles mondes associatif,artistique ou journalistique。 Mais c'est la marche qui a permisleurvisibiliténationalaledans l'lpace public。 J'aiévoquéun«Mai 68 des enfants d'immigréspostcoloniaux»。 Sanschercheràcomparisonrl'incomparable,il s'agit simplement de souligner un point commun entre 1968 et 1983:la prize deparolegénéraliséeetla remise en question de l'ordreétabli。

La marche at-elle produit des effets politiques?

Abdellali Hajjat​​。 Oui,ils sont tangibles。 La marche constitue un moment de socialization politique de grande ampleur,parce que des centaines de militant(e)simmigré(e)ssontentré(e)senréseauettouteunegénérationacommencéàmiliteraprèslamarche。 Elleadefeéàdélégitimerlescrime racistes dans les discours publics et les condamnations pour crime racistes sont devenues plus lourdes。

评论analysez-vous cette opposition qui perdure entre les jeunes assimilables et ceux qui ne le seraient pas?

Abdellali Hajjat​​。 Cette opposition artificielle s'est d'abord construite en 1983-1984 par les professionnels de la parole publique,qui disqualifiaient les travailleursimmigrés«intégristes»deCitroën-Aulnay tout en encensant les beurs assimilables。 Puis,elles'estdéplacéeàlafindesannées1980en construisant le contraste dans«beurslaïques»et«musulmans islamistes»。 L'against entre«bons»et«mauvais»musulmans s'explique par la croyance dominante au mythedel'homogénéitéationale,et son corollaire,l'injonctionàl'ameimilation,qui esttoujoursprégnanteaujourd'huiparmilesélitesfrançaises 。 CarlareligiositémusulmaneestgénéralementperçuecommeIllégitime。

La marche et ses revendications sont peu connues。 Lerésultatd'unprocessus de«dépolitisation»?

Abdellali Hajjat​​。 Les revendications sura reconnadeséviancespolicièresviolentes,la condamnation des crime racistes,le droit au travail,au logement,auséjourpourlesétrangers,等.Mais,en effet,la reconstruction de l'événementvade pair avecunedépolitisation 。 Ilaété«lissé»en fonctiondesintérêtspoliticaliquesdu moment。 Il s'est construit un mythe positif de la marche quiconsisteàdire:«C'étaitlebontempsoùlesenfants d'immigrésmaghrébinsadientaientl'intégration»,tout en occultantlaportéepolitiquede la mobilization。

Aujourd'hui,onassisteàunelutte autour de l'héritagedecette marche。 Vous la dites«inégale»...

Abdellali Hajjat​​。 Cette lutte acommencédès1984,aveclacréationdeSOS Racisme,qui est parvenujusqu'àtrèsrécemmentàimposersonrécit:la main jaune«Touchepasàmonpote»en serait l'héritière。 Cette contre-véritéhistoriquea fait long feu etaétécontestéeparletilitants associatifs«autonomes»(Mouvement de l'immigration et des banlieues,Jeunes Arabes de Lyon et sa banlieue等)。 Cettelutteétaitinégaleenraison deladiscaritédesressourcesfinancièresetsymboliques。 Mais il semble quelacommémorationdestrente ans marque un tournant:uneultilicitéd'acteurssesontéappropriél'événement,et le discours de SOS Racisme n'estplushégémonique。

(1)La Marche pour l'égalitéetcontre le racisme,ÉditionsAmsterdam,264页,14欧元(partir du 22 octobre)。

EntretienréaliséparIxchel Delaporte